3rd Africa Rice Congress

Le riz local s’améliore

Yaoundé, Cameroun, 24 octobre 2013 : Des riziculteurs de Ndop dans le nord-ouest du Cameroun, produisent désormais un riz de bonne qualité qui rivalise celui importé et vendu sur le marché locale selon une présentation par l’Institut de recherche agricole pour le Développement (Irad Cameroun)  au 3e Congrès du riz en Afrique.

Une technologie d’étuvage améliorée inventée par l’Irad les protège contre des brûlures tout en limitant les impuretés et les brisures. La technologie mise au point est constituée d’une chambre à combustion, d’une cheminée et d’un tube pour la cuisson.

Alimentée par des briquets, du bois ou du charbon, elle permet d’économiser de l’énergie contrairement au four traditionnel très consommateur en bois énergie. Selon une enquête de l’Irad, les consommateurs sont prêts à payer une prime de 5 % de plus pour ce riz.

Anne Matho Motsou à Yaoundé

Advertisements

About AfricaRice

AfricaRice is a CGIAR Research Center – part of a global research partnership for a food-secure future. It is also an intergovernmental association of African member countries.

Discussion

No comments yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: